Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Ashtanga Yoga Provence

La pratique

Ujjai : La respiration ujjai est une technique de respiration gutturale en continu assurant une ventilation et une gestion optimale de l'énergie ainsi qu'une élimination massive des toxines corporelles. Une maîtrise correcte de cette respiration implique un temps d'inspiration égal à l'expiration

 

Drishti : (drishti : "vision, fait de voir"). Pour chaque posture, le regard est posé sur un point, le drishti, qui recentre l'esprit et donne une direction à la posture.

Neuf drishtis s'appliquent aux postures :

 

- Nasagra : le nez
- Brhumaddya : entre les sourcils
- Nabi Chakra : nombril
- Hastagra : la main
- Padhayogra : les doigts de pied
- Parsva Drishti : à droite / à gauche
- Angusta Maddya : les pouces
- Urdhva Drishti : le ciel

 

Bandha

On peut traduire bandha par "verrou" ce qui signifie "contraction musculaire". Il y a trois bandhas mais deux sont utilisés de façon quasi-permanente lors de la pratique d’âshtanga. Avec la respiration ils créent une alliance qui permet de libérer l'énergie (prâna) du corps. Une fois bien maîtrisés, les mouvements viennent de l'intérieur du corps et permettent d'effectuer les postures avec grâce et légèreté. Les trois bandha consistent en une contraction de groupes musculaires qui, de bas en haut du corps, sont décomposés comme suit :

 

Mula-bandha

 

Le mula-bandha (contraction de la racine) est déclenché en contractant le muscle situé entre l'anus et le périnée. Il permet alors de constituer une assise solide du corps et de soutenir fermement les organes internes. Il bloque l'énergie à la base du corps et permet ainsi au prâna de se diriger vers le haut du corps grâce à l'utilisation des deux autres bandha.

 

Uddiyana-bandha

 

​​​​​​​Uddiayana signifie "s'envoler vers le haut". Concrètement il est exercé par une contraction des muscles de l’abdomen. Ce n’est pas un durcissement des muscles abdominaux mais, plus simplement, il s'agit de rentrer le ventre en contractant tous les muscles de l’abdomen. Il permet de bloquer tous les organes internes et est indispensable pour effectuer une respiration ujjayi correcte. Le ventre ainsi solidifié permet un mouvement ample des poumons. Ce bandha permet d'amener également le flux d'énergie plus haut dans le corps. Ce bandha facilite la concentration de toute la force au centre du corps et une maîtrise parfaite de ce bandha est indispensable à une pratique correcte du yoga. Si ce bandha est mal utilisé, ce sera au reste du corps de forcer afin d'effectuer les asana. La force utilisée lors de la pratique de l' ashtânga ne doit pas venir de l'extérieur (muscles des bras, épaules ...) mais de la maîtrise de ce bandha. Enfin, on peut ajouter que ce bandha est particulièrement important pour protéger les organes internes lors de certaines poses (de torsion par exemple).

 

Vinyasa : Synchronisation de la respiration et du mouvement liant les postures entre elles. Ces mouvements dynamiques sont accompagnés de l'usage des bandha

 

 

Padangusthasana 2

 

Niveau I : Ce cours permet de comprendre les principes de base de la pratique d’Ashtanga Yoga. Les séquences telles que les salutations au soleil sont adaptées et mises à la portée de débutants en toute sécurité. Il est conseillé de suivre ce cours à toute personne n’ayant jamais fait cette pratique auparavant.

 

Niveau II les salutations au soleil se font à la manière traditionnelle et nous demandons à l’étudiant qu’il ait une certaine compréhension des alignements du corps dans les postures. Si vous n’êtes pas certain d’avoir le niveau requis pour suivre ce cours parlez en avec le professeur.

 

Vinyasa C'est un cours dynamique porte sur la maîtrise du souffle apportant une fluidité dans les enchaînements de postures. Le souffle devient le fil conducteur de la pratique et chaque mouvement se calque au rythme des inspirations et expirations.
Il est ouvert à tous les niveaux.

 

Mysore style

 

Le terme « Mysore  style » évoque la manière traditionnelle d’apprendre l’Ashtanga Yoga enseignée par Sri K. Pattabhi Jois où chacun suit son propre rythme selon sa capacité guidé par le flot de sa respiration, Ujjai . Pour cela il suffit simplement  de mémoriser la séquence mais ceci requière d’une certaine  rigueur personnelle. Dans cette pratique silencieuse  le professeur donne des instructions et des ajustements selon les besoins et difficultés individuels tout en guidant de façon harmonieuse le progrès de  chacun. Avec le temps,  cette pratique devient une véritable méditation en mouvement.   

Le système de l’Ashtanga Yoga accorde une grande importance à la pratique individuelle car c’est seulement  par son moyen que l’on peut  vraiment progresser  et apprendre à éduquer  ses sens les dirigeant vers l’intérieur pour observer sa propre nature.

 

Partager cette page

Repost 0